Dr. Maria Montessori

Dr. Maria Montessori

Maria Montessori est née à Chiaravalle (Province des Marches) le 31 août 1870, d'une grande famille romaine. Elle est la première femme qui obtint en Italie le doctorat en médecine, en 1896, et s'orienta vers les problèmes de l'enfance. Elle mourut le 6 mai 1952 à Nordwijick en Hollande. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages mondialement connus et traduits dans plusieurs langues, dont le français. En 1919, l'éditeur Larousse publie La pédagogie scientifique en deux tomes: "La maison des enfants, tome 1" et "Education élémentaire, tome 2".

  • La méthode de Maria Montessori sera introduite à l'école normale de Lausanne, dès 1923. Dans la notice historique de 1933 (100e anniversaire de l’Ecole normale du canton de Vaud), M. Decker parle de cette méthode en ces mots: « Son but est de libérer l’enfant de l’immobilité et des obstacles qui empêchent son plein développement. De l’étude de la vie de l’enfant naquit la « méthode Montessori » avec son matériel de développement destiné non pas à instruire l’enfant, mais à lui servir d’instrument propre à exercer le mieux possible son activité de construction intérieure. Avec cette méthode et dans un milieu créé pour lui, un enfant nouveau apparaît, révélant des traits de caractère inconnus ; un enfant qui sait se concentrer sur son travail, un enfant doux, aimable et affectueux, jamais capricieux, toujours désireux de travailler » (Decker, P. Ecole normale du canton de Vaud Lausanne – Concorde, 1933, p. 79-80). La méthode montessori a remplacé la méthode froebel à la suite d’une évaluation comparative entre des classes enfantines de Lausanne sous la conduite du Département de l’Instruction publique et des Cultes.     
  • En 1926, le plan d’études pour les classes enfantines comportera deux parties distinctes, l’une se référant à Froebel et l’autre à Montessori.
  • Dès 1923, les jeunes filles en formation froebelienne ont confectionné du matériel sensoriel, de lecture, d’écriture et de calcul selon les données contenues dans La pédagogie scientifique, tome 1 et tome 2 ouvrage de référence pour cette section. A partir de 1970, les étudiantes de la section enfantine et semi-enfantine ont reçu une aide financière du DIPC pour la confection du matériel d’enseignement obligatoire. Cette exigence n’a plus eu cours à la HEP Vaud. Une partie du matériel volumineux nécessaire à l'application de cette méthode sera réalisée au sein des Etablissements pénitenciers de la plaine de l'Orbe jusque dans les années 1990.